Sélectionner une page

On entend depuis quelques années déjà que « les antibiotiques, ce n’est pas automatique », que souvent « mieux vaut prévenir que guérir ». Bref, on nous conseille de calmer le jeu avec la médecine moderne et ses médicaments chimiques, et de revenir vers une médecine plus naturelle. Mais pourquoi ?

  1. Les limites de la médecine moderne

De nombreux professionnels de la santé ont décidé de retourner un peu plus aux sources. Ils ont, pendant quelques décennies, eu la main lourde sur les médicaments modernes qui certes, la plupart du temps, se basent sur des produits naturels, mais qui impliquent l’ajout de produits chimiques, et on a pu en constater les effets.

On a effectivement pu voir que certains risques très forts existent, comme par exemple la dépendance et l’accoutumance au traitement proposé. Mais aussi des effets secondaires désagréables, comme les vomissements, les vertiges, les nausées, ce résultat étant dû aux différents produits chimiques contenus dans les médicaments modernes.

  1. Le retour aux sources

En marge, on a pu assister au grand retour des médecines douces, telles que la médecine chinoise, ou encore la phytothérapie. Ces thérapies naturelles qui étaient autrefois utilisées avaient été mises de côté.

Cependant, de nombreuses études ont prouvé que non seulement l’utilisation de produits naturels était efficace dans de différents cas, mais qu’en plus, les patients qui avaient tendance à se tourner vers ce type de traitement arrivaient inévitablement vers un style de vie plus sain, comme par exemple se mettre à une alimentation bio, voire à mieux préparer leur corps pour éviter la maladie avec l’appui de compléments alimentaires à base d’actifs naturels concentrés comme chez Dynveo par exemple.

De plus, les médecines douces semblent n’avoir que très peu d’effets secondaires, comparées à la médecine moderne, ou du moins, de moindre importance.

  1. Quelques exemples des solutions que l’on trouve dans la nature

Dans les médecines douces, on constate l’utilisation de toute une gamme de plantes aux vertus surprenantes. Il existe un nombre impressionnant de combinaisons possibles dans les mélanges :

  • L’aloé vera : il s’agit d’un incontournable des problèmes de peau, il lui est reconnu des propriétés antibiotiques, cicatrisantes et hydratantes. Il intervient tant pour les brûlures que pour les ulcères de la peau.
  • La passiflore : cette plante qui arrive tout droit du sud-est des Etats-Unis et du Mexique est reconnue comme étant un anxiolytique naturel très efficace, qui lutte contre le stress, l’insomnie, les crises d’angoisse, mais aussi l’hypertension et l’asthme.
  • Le thym : connu pour ses aptitudes antibiotiques, on l’utilise dans le traitement des problèmes respiratoires comme l’asthme.

Bien entendu, les professionnels de la santé pourront vous orienter vers le mélange le plus adapté à vos besoins.

X

Bienvenue sur Je Signe pour l'écologie. Vous pouvez nous contacter via cette page !

¤