Sélectionner une page

L’assainissement de votre foyer peut être effectuer par une entreprise de BTP. Mais alors quels en sont les intérêts et surtout est-ce réellement indispensable ?

Assainissement l’essentiel à savoir

L’assainissement est un système pour gérer les eaux usées qui proviennent des habitations. Ces eaux sont les eaux vannes et les eaux grises. Les eaux vannes proviennent des toilettes. Les eaux grises proviennent des lavabos, éviers, douches, machines à laver. Un assainissement a pour but de garder les habitations propres pour garantir la santé des habitants et de répondre à l’exigence sanitaire : débarrasser les habitats des eaux usées, traiter ces eaux pour enlever les polluants qu’elles contiennent, faire en sorte que les eaux qui retourneront au milieu naturel soient le plus propres possible. L’assainissement est une obligation légale. En bout de chaîne, on s’assure toujours que les eaux que l’on rejette dans l’environnement (cours d’eau, étang, etc.) n’auront pas d’effet destructeur. Chaque habitation doit disposer d’un système d’assainissement, soit le réseau collectif d’assainissement soit un système individuel. Il y a donc l’assainissement collectif et l’assainissement non collectif.

Les principes de l’assainissement collectif

L’assainissement collectif, couramment appelé « tout-à-l’égout », est géré par les municipalités. Il consiste en un réseau souterrain de canalisations qui parcourt la ville. C’est un réseau à grande échelle qui peut comporter des stations de relevage. Il récupère les eaux usées des habitations, mais aussi des activités commerciales, des entreprises, etc. Il amène ces eaux jusqu’à une station d’épuration. Les eaux dépolluées qui ressortent de la station d’épuration sont rejetées dans le milieu naturel quand on estime qu’elles ne constituent pas un danger pour l’environnement. Les eaux grasses, les boues qui sortent de la station d’épuration sont traitées. Ce réseau d’assainissement des eaux usées collecte ou non les eaux pluviales. On appelle « réseau séparatif » un réseau d’assainissement collectif qui ne collecte pas les eaux de pluie. En cas de forte pluie, un tel réseau d’assainissement collectif n’est pas saturé en eau. On appelle « réseau unitaire » un réseau d’assainissement collectif qui collecte aussi les eaux pluviales. Un tel réseau d’assainissement doit pouvoir fonctionner de différentes façons en fonction de la situation. Par temps sec, le réseau ne collectera que des eaux usées. Lorsqu’il pleut, le réseau récupère les eaux de pluie. Un particulier qui veut se raccorder au réseau d’assainissement collectif ne peut pas effectuer les travaux lui-même. Il doit demander une autorisation à la mairie et c’est une entreprise de BTP qui pourra prendre en charge les travaux à réaliser.

Les principes de l’assainissement non collectif

L’assainissement non collectif est un assainissement autonome. Les eaux usées provenant d’un logement sont obligatoirement recueillies séparément des eaux pluviales. En effet, un réseau d’assainissement non collectif n’a pas les capacités pour accueillir les éventuelles eaux de pluie, surtout lors d’événements pluvieux exceptionnels. Les eaux usées sont rassemblées en un seul point. Si le système mis en place est une station de prétraitement, les eaux subiront un prétraitement qui permettra de décanter les matières solides et de séparer les graisses. Après cette phase de prétraitement viendra la phase de traitement par épandage, tranchée d’infiltration, filtre à sable, tertre d’infiltration, etc. Si le système mis en place est une microstation, celle-ci effectue le prétraitement et le traitement. Les eaux qui sortent de la microstation sont dépolluées et reversées directement dans le sol en toute conformité. Les entreprises de BTP doivent évaluer les débits d’évacuation des eaux usées avant de mettre en place le réseau d’assainissement individuel. Dans le cas où on fait construire une maison neuve et où il n’y a aucun moyen de se raccorder à un réseau collectif de collecte des eaux usées il faut choisir une fosse toutes eaux qui récupérera à la fois les eaux vannes et les eaux grises. Une fosse septique ne traite en effet que les eaux vannes et ne serait donc pas adaptée.

 

X

Bienvenue sur Je Signe pour l'écologie. Vous pouvez nous contacter via cette page !

¤