Sélectionner une page

Alors que nos élus politiques mettent en avant l’importance des institutions européennes dans la mise en place d’une stratégie globale de l’énergie, force est de constater qu’à ce jour, seule la “libéralisation” du marché semble acquise. L’Europe, pourtant, a défini un “Paquet climat” qui donne un cadre institutionnel et législatif prometteur qui devrait faciliter l’émergence de nouveaux acteurs de l’énergie, soucieux de concilier énergie et environnement. Watt Value est de ceux là. Cette entreprise s’est fixé pour objectif de faciliter la production et la vente d’électricité “verte”.

Curieux et désireux de ne pas être victime à nouveau du “green washing” qui pollue habituellement cette problématique, Croissance Verte a posé quelques questions… dont voici les réponses.

 

– Pouvez nous présenter rapidement votre entreprise ?

Watt Value est une entreprise française qui a été créée en 2006. Nous sommes spécialisés sur la question de la traçabilité de l’énergie électrique d’origine renouvelable et représentons au sein du système européen RECS (Renewable Energy Certificate System) des producteurs français indépendants d’électricité renouvelable.

En bref, et pour bien comprendre la raison d’être d’une certification de la production renouvelable, il faut savoir que le réseau électrique ne permet pas d’opérer de différenciation sur l’électron qui transite (un électron qui d’ailleurs n’a pas plus de couleur !). Les offres dites « vertes » des fournisseurs d’énergie consistent à rajouter, en plus de la fourniture physique d’électricité, une preuve sur l’origine renouvelable de l’électricité produite et injectée sur le réseau. Cette preuve est donnée par un “système de tracabilité” de l’électricité verte qui sert de lien entre un approvisionnement d’origine renouvelable et le consommateur. Le système le plus répandu en Europe est le système EECS (European Energy Certificate System). La valeur écologique d’une offre « verte » repose donc exclusivement sur les GARANTIES écologiques attachées à la fourniture de ces certificats.

Watt Value est une société spécialisée dans la gestion de cette certification indépendante. Nous encourageons son utilisation en imposant contractuellement une quote-part de réinvestissement pour permettre au consommateur à la fois de faire des choix qualitatifs de consommation (électrique), dans le même esprit que la consommation Bio, mais aussi de favoriser concrètement le développement de la filière renouvelable.

– Qu’est ce que de l’électricité verte ?

Par définition, l’électricité est dite « verte » lorsqu’elle est produite à partir de sources  d’énergie renouvelables : le vent, l’eau, le soleil, la biomasse et la géothermie.

– Quelle est votre méthode pour évaluer le “coût” électrique d’un site web ?

Nous fonctionnons principalement par ordres de grandeur, nous considérons d’abord que cette estimation traduit une réalité pédagogique des consommations énergétiques du site et non une donnée absolue ! Schématiquement, le coût environnemental d’un site Web dépend de l’alimentation des serveurs et des consommations électriques liées à ses consultations (routeurs, nombre de visiteurs). Pour des raisons de simplicité, l’outil intègre à la fois des éléments moyennés mais aussi des données dynamiques, en temps réel,  permettant de calculer une distance totale de connexion web pour un site donné.

– Quelles sont vos garanties quant à l’utilisation des fonds mis à votre disposition ?

Pour nous, l’achat d’électricité « verte » (c’est-à-dire la fourniture du certificat) est un geste qui doit permettre au consommateur, dans le même esprit que consommer « Bio », de privilégier des modes de production respectueux de l’environnement et de favoriser leur développement. Nos packs Wattimpact ont été définis sur cette logique écologique.

Tout d’abord, le certificat permettra d’identifier parfaitement la production à l’origine de l’électricité renouvelable délivrée sur le réseau. A ce titre, nous avons choisi une production issue de petite hydro électricité (puissance installée de la centrale inférieure à 10 MW), de fermes éoliennes ou de centrales biomasse. Cette production, dite « Eligible », sera émise au cours de la période de validité du pack, d’origine française, et la centrale sera parfaitement identifiable, exactement comme pour une consommation Bio.

Par ailleurs, le principe « d’additionnalité » dit qu’une offre d’électricité verte de qualité doit conduire à une amélioration environnementale. Dans le cas précis de notre offre, cette garantie consiste à imposer pour chaque pack Watt Impact un engagement de réinvestissement, à hauteur de 1 c€ / kWh certifié, en faveur de projets nouveaux destinés à favoriser le développement de la filière renouvelable en France. Les projets sont réalisés dans le cadre d’une structure dédiée avec comptabilité séparée, auditée annuellement par Commissaires aux comptes. C’est à notre sens, le moyen le plus efficace et le plus concret pour assurer au consommateur que son geste conduit bien au renforcement d’une filière de production visant à protéger durablement l’environnement.

– Quel est le coût pour votre client ? Quel est son gain ?

Le coût pour nos clients est fonction des consommations électriques du site concerné. Pour un site de moins de 25 000 pages vues par mois, le coût est de 35,88€ HT pour 12 mois de consommation. En contrepartie de ce qui est payé, et ce quelque soit le pack Watt Impact, le client garantit pour sa consommation une quantité d’électricité renouvelable grâce aux certificats RECS, impose un engagement de réinvestissement de 1c€ par KWh en faveur de la filière renouvelable, intègre une pastille verte sur son site permettant de suivre l’état de sa certification et d’estimer les consommations électriques.

– Quelle est votre clientèle cible ? 

Juridiquement, cette offre s’adresse aux professionnels ; sa portée pédagogique et la compréhension des enjeux est en revanche orientée grand public.

 Quelle est l’évolution du contexte économique et législatif ?

Pour rappel du contexte, l’Europe joue un rôle moteur dans la promotion et le développement des énergies renouvelables. Ce choix volontariste en faveur de la mise en place d’une politique énergétique durable traduit une orientation évidente pour faire face aux enjeux de lutte contre le réchauffement, d’épuisement des ressources fossiles (charbon, pétrole, gaz, uranium), d’indépendance énergétique, de réduction du coût de l’énergie… mais aussi d’opportunités économiques nouvelles porteuses de croissance !!

Le paquet européen « climat-énergie » a été défini dans cet esprit et lance un défi considérable en fixant un objectif pour 2020 de 20% d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’énergie. L’atteinte de cet objectif pour la production électrique signifie d’augmenter la part des renouvelables de 15% (moyenne européenne) à 35%.

Concernant la France, l’objectif est porté à 23% d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’énergie. En revanche, la part d’électricité renouvelable ne représente aujourd’hui que 12% du mix productif électrique français traduisant en outre, et contrairement à ce qu’on pourrait croire, une évolution à la baisse par rapport au niveau de 1997 (à la fois en pourcentage mais aussi en volume !!). Cette dégradation s’explique en partie par les conditions climatiques mais surtout par des relais d’investissements nouveaux largement insuffisants compte tenu des enjeux. L’atteinte de l’objectif pour la France supposera de commencer par inverser la tendance !!! Aux politiques la responsabilité d’agir en conséquence, aux électeurs de choisir.

X

Bienvenue sur Je Signe pour l'écologie. Vous pouvez nous contacter via cette page !

¤