L’événementiel et l’écologie

Les problématiques écologiques sont un élément qui s’imprègnent dans tous les domaines de la société. Il faut dire que depuis plusieurs années, la science nous dépeint un avenir néfaste si les habitudes n’évoluent pas. Le monde de l’événementiel, qui tient souvent un rôle de communiquant et de médiateur auprès du grand public, ne fait pas exception. Découvrez comment les acteurs de l’événementiel s’approprient les problématiques écologiques.

Les événements sont générateurs de déchets

Qui dit événement dit rassemblement d’un grand nombre de personnes, et ce parfois en pleine nature. Cela s’accompagnement donc généralement d’une importante consommation et de la production de nombreux déchets. On a souvent vu, à l’issue d’un salon, d’un séminaire ou d’un festival de musique, des quantités impressionnantes de saletés déposées au sol. Paquets de cigarettes, mégots, papiers gras, flyer ou gobelet en plastiques. Les organisateurs d’événements ont développé des solutions pour réduire cette emprunte carbone. Cette tendance s’appelle l’éco-événementiel.

L’écologie est alors prise en compte à tout moment de l’organisation de la manifestation. Les supports de communication auront tendance à être numérisés ou à être distribué de façon plus ciblée, évitant ainsi les distributions sauvages dans la rue où de nombreux flyers sont souvent laissés au sol. L’autre solution est de se tourner vers du papier écologique ou recycler.

Les verres font également l’objet d’un lifting. Il y a quelques années, lorsqu’on quittait la pelouse d’un festival ou une salle de concert le sol était généralement jonché de gobelet fendu et aplati en plastique, matériaux très polluants. Aujourd’hui, rare sont les événements qui ne proposent pas de d’éco-cup, ces gobelets en plastique rigide, réutilisable et consignés qui ne finissent pas à la poubelle.

A tous les niveaux de l’organisation l’écologie est prise en compte

La conscience écologique est de plus en plus diffusée et tous les postes de l’événements peuvent être optimisés pour être moins polluant. Parmi les points qui présentent des améliorations, on peut citer la consommation énergétique. Les lumières scéniques font de plus en plus appel à de la Led, moins gourmande en électricité dans le cadre de concerts et de salons nous rapporte Lya Pro, qui propose de la location d’éclairage à Nantes. De même, certains festivals font parfois appel à l’énergie solaire pour alimenter certains appareils et éclairages.

Enfin, les organisateurs d’évènements essaient également de changer les habitudes des festivaliers, visiteurs et spectateurs en incitant à suivre des comportements responsables. Les plus grandes manifestations mettent désormais en place des plateformes d’échanges pour que des covoiturages puissent-être organisés.

Dans l’événementiel, l’écologie est désormais l’affaire de tous, des organisateurs aux techniciens en passant par les fournisseurs et les visiteurs !

Leave a Reply